News

Déjà sept arrestations liées à la manifestation contre les mesures sanitaires à Ottawa


La police d’Ottawa a procédé à plusieurs arrestations vendredi alors qu’elle affrontait des manifestants d’un convoi en motocyclettes opposé aux mesures sanitaires et rejoint par des camionneurs qui tentaient de se rendre avec eux sur la colline du Parlement.

Sept personnes ont été arrêtées pour diverses infractions, y compris pour des voies de fait contre la police, et 24 véhicules avaient été remorqués vendredi, a indiqué le Service de police d’Ottawa par voie de communiqué. Au moins un camion a également eu ses vitres brisées.

Samedi matin, les responsables de la ville ont déclaré que les agents des règlements municipaux avaient délivré 417 contraventions et le nombre de remorquages dans le cadre du rassemblement s’élevait désormais à 30 véhicules.

« Plusieurs événements sont prévus ce week-end à Ottawa. La police les surveillera pour s’assurer que la paix est maintenue », indique samedi matin un tweet du Service de police d’Ottawa.

L’événement à moto est baptisé « Rolling Thunder » par ses organisateurs, dont le Freedom Fighters Canada, un groupe voué à dénoncer les directives par rapport à la COVID-19.

Plusieurs des protestataires du rassemblement avaient également participé aux manifestations de camionneurs, surnommés le « convoi de la liberté », et qui a paralysé le centre-ville d’Ottawa pendant trois semaines, en février dernier, en guise de protestation contre les restrictions sanitaires au pays et les politiques du premier ministre Justin Trudeau.

L’agence de transport en commun de la ville, OC Transpo, a tweeté samedi qu’elle augmenterait sa présence sur le terrain pour aider les clients et « assurer la sécurité de son personnel de première ligne ». Vendredi soir, l’agence a tweeté que le Centre Rideau, un centre commercial de trois étages au cœur du centre-ville, était fermé en raison du rassemblement.

La manifestation de vendredi avait commencé dans le calme sur la colline du Parlement, mais à mesure que la nuit tombait, des poids lourds, des campeurs et autres camions frayaient leur chemin vers le noyau du groupe.

Les manifestants se sont rassemblés autour des camions, mais ils se sont heurtés à une ligne de policiers en tenue tactique, équipés de casques et de matraques.

Un conseiller municipal d’Ottawa, Jeff Leiper, a aussi rapporté avoir vu des policiers briser la vitre d’un camion pour prendre le contrôle du véhicule.

La manifestation devrait se poursuivre samedi alors que des centaines de motocyclistes devraient les rejoindre au centre-ville d’Ottawa. Ces derniers ont prévu un arrêt au Monument commémoratif de guerre du Canada, avant de se rendre sur la colline du Parlement pour un grand rassemblement.

À voir en vidéo





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.